Notre Commune - Maé

La capitaine de l’équipe handball féminine nationale, catégorie - 18ans de Moncoutant, fêtera sa majorité cette année… et peut-être aussi son bac ES au mois de juin.

 

Maëlys Chataigner est Chanteloupaise depuis toujours. Si plus grande elle se verrait bien éducatrice spécialisée, toute petite elle accompagne sa maman Guilaine quand celle-ci s’occupe des répétitions de l’ensemble chorégraphique.

Comme sa mère et sa grand-mère Marie-Jeanne, elle commence véritablement le sport à la Gym de Terves puis s’essaie une année au club de foot du papy et président Charlot : « Elle courait vite, aussi vite que les gars. Mais eux, ne lui faisaient pas trop de passes ».

Qu’à cela ne tienne, à l’époque du CM1, « Maë » suit une copine pour faire du Hand chez les rouge et noir de Moncoutant. Parmi une trentaine d’enfants, c’est le déclic et tout de suite elle aime « marquer des buts !! Ah ouais! Quand tu commences c’est l’exploit; c’est pas souvent qu’on marque des buts quand on est petit » et bonus ici « les garçons passent la balle ». Très vite elle est positionnée à droite - ailier  ou arrière - là où sa « patte gauche » l’a fait remarquer pour les sélections : Départementale d’abord en -14 ans puis en région avec les -16 ans. En 2012, la touche à tout (Equitation, rollers, judo, ski, badminton) se voit inviter à un stage de détection de zone 98F qui regroupe les meilleurs potentiels des ligues Limousin, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Paris, Centre et donc Poitou-Charentes (5 filles dont Maë). Mais au bout de 2 jours, le stage maritime s’arrête : la jeune Chanteloupaise est victime d’une entorse à la cheville gauche… sa cheville, sa faiblesse : En 9 ans de compétition et malgré son jeune âge, elle en cumule déjà 5!

Elle devient la capitaine de la sélection régionale et désormais celle des -18 ans national à Moncoutant, son club où longtemps d’ailleurs elle sera la seule représentante de notre commune, (très exactement jusqu’il y a 2 ans avec la mutation en provenance du club de Courlay de Margot Tatesausse en section -17 ans). Maë dispute donc un championnat avec 5 autres clubs : Aunis, Limoges, Vibraye (72), Bléré (37), Poitiers, et à raison de 3 entrainements par semaine, trouve heureusement aussi un peu de temps pour voir les copains, visionner une saison de Game of thrones ou revoir Sky Fall.

 

ACTUS >>

Actualités